Les alternatives aux emballages plastiques en cosmétique

emballages en verre, carton et cellulose de bois

Un produit cosmétique se caractérise en premier par son emballage : il nous aide à nous faire une idée sur le produit avant même de l’avoir testé. Il traduit au consommateur la démarche et les valeurs que la marque souhaite lui transmettre (un produit luxueux, original, extravagant, épuré, respectueux de l’environnement, minimaliste, naturel etc…). 
Malheureusement, la multiplication des produits cosmétiques dans nos salles de bain va de paire avec celle de nos déchets plastiques : tubes de dentifrice, gels douches, shampoings, crèmes, déodorants, sérums, baumes et beaucoup d’autres… Tous finissent par être jetés dans les 2 mois qui suivent leur ouverture puis rachetés : on peut dire qu’on a vu mieux comme durée de vie

Heureusement de nombreuses alternatives existent à commencer par le retour aux emballages en verre. Recyclables à l’infini, il permettent de conserver le produit sans transfert de matière : contrairement aux contenants en plastique, aucune particule provenant de l’emballage ne se retrouve dans le produit. Les marques françaises Ibbeo et Endro ont fait ce choix pour leurs contenants, dans une optique de réduction des déchets. Les créateurs de la marque Biotanie ont eux opté pour un pot en verre et bois de hêtre naturel. Il devient alors possible de trouver une seconde vie à ses contenants : des pots hermétiques parfaits pour conserver des crèmes ou huiles ou même des épices, trombones, bougies, clés …

Et pour ceux qui se verraient submergés par le nombre de pots ou qui préfèrent agir directement en limitant la production d’emballages, toutes ces marques ont également fait le choix de consigner leur contenants. Vous avez en effet la possibilité de ramener les pots vides en boutique ! Une fois retournés aux sites de production, les pots sont lavés, à nouveau remplis et ont ainsi, droit à une seconde vie !  

Beaucoup de marques de savons et de shampoings solides optent pour des emballages en carton, comme Druydès. A l’aspect plus brut et naturel, ces emballages sont recyclables une à deux fois et entièrement biodégradables, voire compostables.
D’autres marques optent pour des emballages issus de matières recyclées : les shampoings solides Umaï possèdent des emballages réalisés à base de chutes de coton et de fibres de papier recyclées. 100% recyclables, ils sont également compostables en plus de revaloriser des matières qui étaient condamnées à être jetées… Une belle initiative pleine d’avenir ! 

D’autres matériaux telle que la cellulose de bois sont employées pour protéger certains produits cosmétiques. C’est le cas des shampoings et après shampoings solides des Savons de Joya. Cet emballage peut être confondu avec du cellophane classique, mais celui ci est bel et bien entièrement bio et compostable ! Transparent, il offre une belle alternative aux films plastiques utilisés en cosmétique mais également en agroalimentaire. 

Les matières premières que nous proposons en boutique (actifs, émulsifiants, poudres, hydrolats) de la marque Bioflore sont autant que possible vendus dans des emballages cartonnés, en verre ou en aluminium, biodégradables ou réutilisables
De notre côté et parce que nous souhaitons lutter contre les emballages plastiques à notre échelle, nous proposons la majorité de nos huiles végétales en vrac. Vous pouvez ainsi vous rendre en boutique équipé de votre récipient. Nous proposons également des flacons et bouteilles en verre, ou en aluminium toujours utiles au quotidien. 

La réduction des emballages plastiques en cosmétique est bien possible dès l’étape de conception du produit. C’est pour cela que nous souhaitions vous proposer des marques pour qui un emballage recyclable ou réutilisable était la seule solution possible. Un retour au naturel, jusque dans l’emballage ! 

Voir nos produits

Retour